Championnat de France Senior 2016 (Std&15m et Biplace) à Issoudun



Je suis arrivé à Issoudun une petite semaine avant le début de la compétition avec le Pôle Espoir. La bonne météo nous a permis de voler plus de 1000km en 4 jours, dont un très beau circuit de 500km entre Loudun, Bourges et Blois. Je volais sur le Discus2a "CFM1", en paire avec Lucas Delobel sur le "ET"... ça fonctionnait bien !! Et ça aurait été intéressant de voler en paire avec lui pendant cette compétition ! :-)

 

J'ai volé pendant le CDF sur le Ventus 2a "1L" de Guillaume, pilote de l'Equipe de France, qui a lui volé sur le Discus 2a "CFM1". Merci énormément pour le prêt de ta machine Guillaume, cela m'a permis de commencer la saison dans les meilleures conditions !

 

Le championnat a très bien débuté pour moi, car malgré une première épreuve assez longue (un 500km un peu osé !!), je termine 4ème et engrange plus de 90% des points.

 

La seconde journée est un petit task de 243km. Les vitesses sont serrées et je termine 19ème avec tout de même 70% des points.

 

Le task 3 se passe bien pour moi, 340km avalés à plus de 116km/h de moyenne, je me retrouve souvent en vol avec Erwan le Gall, et le vol en paire fonctionne bien... sans même un contact radio ! Il y a beaucoup d'écart de vitesse entre les concurrents et nous terminons 11 et 12ème avec 777 pts/ 894 soit 70% du total.  

 

La quatrième course est spéciale... et les points commencent à s'engranger, on va pouvoir regarder le classement général ! Vol de paquet... thermique pur oblige ! Je décide néanmoins d'attaquer pour me détacher du paquet sur la Sologne, qui est meilleure que la plaine d'Issoudun. Finalement, je comprends rapidement que tout se jouera sur le dernier thermique... j'essaye de toujours rester haut et de rentrer dans les 5/10 premiers dans l'ascendance suivante, pour garder un avantage sur les autres, et me placer dans la partie haute des ascendances. Dernier thermique à Vierzon.. certains Leaders ont fait la différence et sont 200m au dessus de moi. Je quitte néanmoins le thermique en même temps qu'eux et je retrouve Fred Hoy pour l'arrivée. Un beau cheminement nous a permis de rattraper notre retard sur les autres et nous nous payons le luxe d'arriver avant la paire de Standard Girard/Bourderlique.. ! Lolo et Lucas remportent largement l'épreuve. Derrière, je suis bien placé, 8ème avec 86% des points... et 8ème au général, à 200 points du Podium. On ne le sait pas encore, mais tout va se jouer le lendemain... !

 

L'organisation propose un AAT de 3h avec une énorme amplitude... de 122 à 467km de circuit. La météo semble plutôt bonne au briefing malgré un voile qui devrait faire son apparition dans la journée. Des cumulus sont prévus sur une bonne partie de la zone de vol. Départ un peu tardif, mais les cumulus sont au nord de la zone. Je décide de faire au plus court dans le premier cercle puis de rallonger dans les deux suivants. Le plafond est haut, 2200m, mais les basses couches sont mauvaises. Finalement, une bande de nuages de plus de 150km de long se crée... c'est une confluence !! Elle est axée Nord Ouest/Sud Est et se déplace rapidement, en même temps que le front. Lors de mon aller en direction de la Sologne, au point le plus proche du terrain, je suis déjà finesse 24 au plafond, sans même avoir viré le cercle, et au bout de seulement 2h de circuit... tant le vent a poussé la rue vers l'est ! Je suis déjà au dessus de Bourges, quand la confluence a tout aspiré. Plus un seul nuage à l'horizon, seulement cette incroyable rue de cumulus. Je me suis demandé si il ne serait pas judicieux de mettre le cap sur Issoudun pour être sûr de rentrer... après avoir pesé le pour et le contre, je décide de continuer, car si tout le monde rentre... je serai dans les derniers de la journée, et adieu le haut du classement. La rue est tellement bonne sur la Sologne que je vais jusqu'au bout du cercle, vers Orléans, pour augmenter ma vitesse moyenne. Le retour s'effectue sans encombre et j'arrive au plafond en finesse 33 du terrain au nord-est de Bourges. J'ai une tonne de moustiques sur les ailes mais j'ai confiance en ma machine, même face au vent... ça devrait marcher pour rentrer ! En réalité....... je tire 25 de finesse face au vent puis en dessous de 1000m, j'approche des 40, car la vitesse du vent n'est plus que de 16km/h. Il me manque 200m pour être sur le plan. Je décide de faire demi tour après Vierzon pour ne pas abîmer la machine dans un champ si ça ne passe pas. Je retrouve 7 planeurs dont certains du haut du classement sur l'aérodrome et cela me conforte un peu, il semble y avoir beaucoup de vachés ! Heureusement pour nous... néanmoins, j'aurai pu essayer de pousser un peu plus au sud pour remonter le vent et switcher du mode "vitesse" au mode "RENTRER". Un gros écart de cap vers une nuelle n'aura pas suffit... la 4ème place était à portée, même en rentrant 1h avant... qui aurait fait le pari ? Car c'en était vraiment un.

 

Le lendemain, dernière épreuve, mon classement général est inchangé. Encore un AAT (bon dieu, pourquoi mettre des AAT en fin de championnat et pas au milieu ?? Où est la tactique ?? ), 2h cette fois avec 2 cercles. Le schéma est presque identique à la veille. Il y a des cumulus sur une bonne partie de la zone, sauf dans la première zone, mais une rue de nuages se distingue. Tous les pilotes tournent au plus court du premier cercle ou font une dizaine de km dedans. Tout va se jouer sur la Sologne ! Et c'était beaucoup trop atomique... même en allant chercher le bout du cercle, j'arrive en avance à Issoudun ! 122km/h de moyenne ! Au briefing du matin, la Sologne semblait être la moins bonne zone de vol, et tout le contraire s'est produit, c'était inespéré ! J'effectue un bon vol lors de cette courte épreuve, mais elle ne me permet pas de rattraper les pilotes classés devant moi. Erwan qui a réussi à nous accrocher pendant le vol termine devant moi et je finis à la 11ème place du jour, 9 au général, devant Lolo et Lucas, premier biplace, mais derrière de très bons pilotes et très beau podium... 

 

Pour conclure, je dirai que c'était une très belle première compétition de la saison 2016 avec beaucoup de niveau. J'aurai encore énormément appris pendant ce championnat et j'aimerai une nouvelle fois remercier Guillaume pour le prêt de son beau Ventus2a, ainsi que la FFVV et tous les sponsors qui m'aident pendant cette saison. Merci à tous ! Départ le 19 mai pour le Pre-Européen en République Tchèque avec Couscous, Poupée et Amélie en classe club... avec 50 concurrents ! Vous me retrouverez également à La Roche sur Yon pour le CDF en classe 18m pour prendre ma revanche !




Écrire commentaire

Commentaires: 1